Votre copine vient de vous mettre à la porte, vos parents veulent de l’intimité, vous avez perdu un pari, vous faites du zèle en heures supplémentaires et le concierge a verrouillé toutes les sorties. Pas de chance vous devez dormir au bureau...

 

travail_astuce_25

 

 

  1. « Ne paniquez pas, tout va bien se passer ».

C’est vrai que l’idée de rester coincé au bureau toute la nuit est angoissante. Mais finalement, n’est-ce pas la plus grande chambre que vous n’ayez jamais eue ? Si le vide alentour vous fait flipper, mettez la radio, appelez vos amis pour leur racontez votre histoire, communiquez avec le monde extérieur. Mais attention, quoiqu'il advienne, ne vous connectez pas aux réseaux sociaux : imaginez la tête de votre patron s’il tombait sur ce tweet : « Petite nuit bien tranquille au #travail : saga StarWars sur le bureau du boss! Checkez ça! » avec instagram à l’appui. A moins de travailler pour un geek aussi mordu d'ewoks et de sabres lasers que vous, vous risqueriez bien de ne pas passer un bon lendemain et de rapidement pointer au chômage.

 

 

  1. Repérez les lieux.

Commencez par explorer les recoins que vous n’aviez jamais approché et établissez un plan de survie. Vous pouvez alors passer l’action : moelleux fauteuil en cuir du patron, flasque de whisky du 3e tiroir gauche, gâteaux et bonbons dans l'armoire de Charlotte la secrétaire, pilage du Comité d’Entreprise et stock de toutes les réductions imaginables... Est-ce que voler au bureau est un délit ? Tout dépend de votre philosophie. Quoiqu'il en soit vous ne seriez pas le premier, on sait que les boites de Stabilo et de trombones ne disparaissent pas tous seuls! Enfin, restez quand même modeste et discret, ne faîtes pas dans la démesure et n'allez pas vous en vanter.

 

 

  1. Aménagez un espace pour dormir.

Ca reste finalement l'enjeu délicat de votre nuit au bureau. Peut-être pourriez-vous dormir sur vos dossiers en attente sur votre bureau ? Broyer les dossiers de votre stagiaire et vous calfeutrer dans les chutes ? Préférez le bon vieux canapé du boss au 7e, il vous garantira à la fois confort et pouvoir. Mais attention, si vous avez la chance de profiter de la vue imprenable toute la nuit, n’oubliez surtout pas de mettre un réveil suffisamment tôt pour ne pas vous retrouvez nez à nez avec votre patron à 8h.

 

 

  1. Préparer des crasses pour les collègues que vous n’aimez pas.

Cette guerre dure depuis 3 ans, mais avec toute la bonne volonté du monde vous n’arrivez pas à encadrer la tête de cette connasse de la comptabilité ou de cet emmerdeur du service informatique. Profitez de son absence pour modifier ses fichiers excel, cacher un poisson dans le fond de son tiroir, coller la souris de son ordinateur sur son tapis, éparpiller toutes ses affaires... Bref, soyez créatifs : jouez-là façon Amélie Poulain et savourez votre vengeance.

 

 

  1. Soyez malins.

Sortez acheter des croissants et des pains au chocolat pour vos collègues, puis pointez vous avec un petit quart d'heure de retard (foutus embouteillages, foutus colocataires, foutue voiture, retrouvez toutes les bonnes excuses pour vous pointer à la bourre). Ainsi, si vous aviez appliqué le 4. ou laissé quelconques preuves derrières vous, personne ne se doutera que c’est peut-être vous qui avez passé la nuit au bureau.



Vous avez déjà passé la nuit au bureau ? Vous avez des astuces pour le faire ? Notre article vous a donné des idées ? Réagissez ici ou faites nous parvenir vos suggestions à moderation@blogueotravail.fr, nous serions ravis de compiler tout ça dans un prochain article !