Comme une bonne partie de vos semblables, vous consacrez – ou consacrerez bientôt – une part importante de votre temps au travail. « C’est normal », comme dirait
Guizmo. Mais du coup, il est indispensable que vous vous sentiez bien dans votre environnement professionnel, afin d’accomplir votre dur labeur dans le plaisir et la bonne humeur, en gérant notamment votre stress. La question du jour, c’est donc : comment peut-on être heureux au travail ? Bloguéotravail vous répond et vous donne cinq pistes pour atteindre le stade ultime de la plénitude au bureau. Et on se tait quand le gourou parle. Merci.

 

travail_astuce_32

 

  1. Faites le choix d’être heureux au travail

Un peu facile nous direz-vous, on vous ressort le coup de la méthode Coué. Pour autant, c’est indéniablement l’une des façons les plus efficaces d’être heureux au boulot. Si vous devez faire face à des difficultés dans votre travail, adopter une attitude positive vous aidera toujours plus qu’un comportement négatif. Pour ce faire, évitez les collègues de mauvaise compagnie et de mauvaise influence, tels que les spécialistes de la médisance et des ragots (même si c’est très drôle). Entourez-vous de personnes dynamiques et efficaces qui partageront votre optimisme au travail.

 

  1. Se faire plaisir en travaillant

Le poste que vous occupez, ou bien la bande de guignols que vous gérez au quotidien, ne sont pas pour vous rendre des plus heureux. Qu’à cela ne tienne : vous pouvez toujours trouver une tâche ou un objectif qui vous ferait plaisir au travail, une fois par jour ! Posez-vous la question et concentrez-vous sur les missions que vous aimez accomplir et qui vous font plaisir. La vérité ça va vous change une journée.

 

  1. Demandez des retours ou des avis sur votre travail

Normalement, enfin si vous êtes quelqu’un de sérieux et pas trop débile, vous êtes capable de savoir où vous en êtes dans votre travail. Mais votre entourage peut aussi vous y aider. Apprenez alors à récolter les fruits de vos réussites ! D’abord auprès de vos supérieurs, logiquement, mais aussi de vos collègues ou de vos proches. Demandez à votre boss si ce que vous faites va dans le bon sens, dans le bon rythme. Entendre votre entourage vous féliciter ou vous encourager à mieux faire vous motivera et vous permettra d’aborder votre travail positivement.

 

  1. Ne prenez des responsabilités que si vous êtes capables de les assumer

Les gens qui se sentent mal au travail, ce sont souvent ceux qui sont dépassés par les évènements ou les attentes placées en eux. Lorsque vos supérieurs vous confient des missions pour lesquelles vous ne vous sentez pas à la hauteur, apprenez à reconnaître vos limites et essayez de refuser ou négociez la prise en charge du dossier brûlant. Utiliser un planning vous permettra de savoir où vous en êtes et de connaître vos priorités du moment. Enfin, sachant que vous êtes un gros naze ultra-stressé, n’allez pas au casse-pipe pour le plaisir : ne vous portez pas volontaire si vous êtes déjà sous pression. Parce que t’es mauvais Jack.

 

  1. Dans le pire des cas, changez de voie ou de travail

Il est parfois dur de l’admettre mais si rien ne va plus et que malgré nos estimables conseils vous n’êtes toujours pas heureux dans votre travail, alors il ne vous reste qu’une solution : faire table rase du passé et repartir sur de nouvelles bases. Le changement c’est maintenant. Même si quitter votre travail ébranlerait le temps et l’investissement que vous avez consacré pour arriver jusque là : plus c’est long, plus c’est difficile à briser, certes. Mais prenez garde les enfants parce que ça, c’est du narcissisme ! Alors si vous ne vous sentez pas bien au boulot, faites le point et faites un choix : en restez là ou s’inscrire à Pôle Emploi.

 

 

Cet article vous a plu ? Vous êtes heureux au travail et vous avez des astuces à partager ? Vous n'en pouvez plus, votre travail vous pompe l'air ? N'hésitez pas, réagissez ici ou contactez-nous à moderation@blogueotravail.fr !