Vous n’êtes pas sans le savoir, le monde du travail est un univers qui regorge de cons. Chaque con possède ses particularités et déborde d’idées lumineuses afin d’être bien sûr de pourrir votre journée. La rédac’ de Bloguéotravail a décidé d’en lister quelques uns afin de vous aider à mieux les identifier sur le terrain...

 

 

Astuce Travail #5 : Eviter les cons au travail

 

 

  1. L’Amateur de musique à chier : Ce con, on le connait malheureusement trop bien. Fier d’avoir redécouvert le répertoire de Julien Clerc durant sa dernière soirée Karaoké, il se sent constamment obligé de vous faire écouter « Femme je vous aime » 60 fois fois dans la journée. A part porter un casque de chantier, on ne voit pas bien comment lutter contre ce genre d’individus. Une véritable plaie au travail.


  2. L’e-Maileuse Flemmarde : Celle là, on vous souhaite de ne jamais la croiser. Elle peut ruiner votre moral en moins de 30 secondes. Bien qu’assise juste en face de vous dans l’open space, elle vous envoie un mail pour vous demander d’aller photocopier le compte rendu de la dernière réunion de travail. Elle arrive même à finir ses mails par « cordialement » Ah oui et « PS : peux-tu rapporter du sucre pour mon café, vu que tu passes devant la machine...tu seras un ange ». Dans ce genre de situation, et afin de neutraliser l’ennemi il n’y a plus qu’une solution : Mailbomber sa boite.


  3. Diapositive Man : Le collègue de travail qui, après avoir passé une semaine dans les Alpes avec son marmot, vous force à regarder son album de descente de pistes vertes. Le pire c’est qu’il s’attend que vous ponctuiez le tout de « ooh » « aaah » « qu’il est mignon le p’tit Enzo a sa maman, un vrai p’tit esquimau ».


  4. La Pouffe : Apparemment elle a trop regardé Le diable s’habille en Prada. Ses talons hauts sont le prolongement naturel de sa plante de pied. Elle les fait fièrement claquer sur le sol de la boîte du matin au soir. Ce bruit vous agaçe. Il vous rend fou. Bref, une chose est sûre, demain elle repart en ambulance avec ses Louboutins en boucle d’oreilles. Et le silence se fit dans votre espace de travail.


  5. Le Boulet (pour vous mesdames) : C’est le con qui pendant la soirée annuelle de la boîte, ne peut pas s’empêcher de dire que vraiment « Je ne savais pas que tu pouvais mettre des robes ». Face à lui on ne peut que vous conseiller de rétorquer que « Je ne savais pas non plus qu’on pouvait regarder YouPorn au travail ». Certes, c’est de la calomnie, mais bon…Y’a pas de fumée sans feu.

 

Vous aussi, vous subissez un sacré panel de cons au travail? Envoyez-nous vos anecdotes et décrivez nous les cons que vous cotoyez, nous en feront profiter la communauté de Bloguéotravail dans un prochain article !